843C2458-C2E1-41D1-9DF0-4803CBE4D644.jpe

Drôles de bestioles...

 

Nos 3 belles Alpgas ont de drôles de frimousses. Mon seul souvenir avant de les avoir, était une rencontre avec ces animaux lors d'une visite au Zoo de Québec, il y a fort longtemps. Je les ai toujours trouvé étranges avec leur face un peu bête et leur air hautain. Mais lorsque j'ai eu l'occasion d'en avoir, je me suis rendue compte combien elles pouvaient être attachantes et que leur air hautain était dû à leur caractère méfiant et non rébarbatif. Il faut un peu de temps avant qu'elles ne veuillent se laisser approcher, mais dès qu'elles voient qu'on ne leur veut pas de mal, elles deviennent curieuses et investiguatrices. Leurs beaux grands yeux nous scrutent et leurs babines deviennt fouineuse.

Il y a 2 types d'Alpagas: Le plus commun, le "huacaya", qui possède une toison mi-longue et plus frisée et le "suri", qui a une toison plus longue comme des mèches de cheveux. Quoiqu'il soit consommé  dans d'autres pays, ici, on l'élève pour sa toison plus rare que celle du mouton, (donc plus précieuse), très douce et d'une efficacité thermique 5x plus élevée que celle du mouton. Son fumier se composte rapidement (environ 1 mois), ce qui en fait aussi un animal très intéressant en permaculture.

La femelle Apaga peut se reproduire vers l'âge de 2 ans et le mâle, plus vers de 3 ou 4 ans. La gestation est assez longue, soit 345 jours et elle mettra au monde 1 bébé qu'on appelle "cria". Son poids adulte est d'environ 150lbs comparativement à 185lbs pour le mâle. C'est un animal qui vivra environ 20 ans. On le tond 1x par an, généralement au printemps et on en profite pour lui couper les onglons et limer les dents si nécessaire.